X
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue, you agree with our website terms.

Rudiments du clôturage électrique

Le clôturage électrique est idéal pour le pâturage ou la gestion de la pâture en renfermant les animaux dans une région sélectionnée du pâturage ou de la récolte. Il peut aussi servir à protéger les jardins et le paysagement du dommage causé par les animaux.

“La construction d’une clôture électrique prend la moitié du temps, comparativement aux systèmes de clôturage traditionnels.”
En 1938, la première clôture électrique a été mise au point en Nouvelle-Zélande par Gallagher. Depuis ce temps, les systèmes de clôturage électrique ont facilité la vie sur les fermes et les ranchs. Aujourd’hui, les produits de clôturage électrique permanent et portatif sont utilisés partout au monde.

Rudiments du clôturage électrique :
Le clôturage électrique est idéal pour le pâturage ou la gestion de la pâture en renfermant les animaux dans une région sélectionnée du pâturage ou de la récolte. Il peut aussi servir à protéger les jardins et le paysagement du dommage causé par les animaux.

Le clôturage électrique permanent est économique, et facile à installer et à entretenir. Le clôturage électrique temporaire est une barrière temporaire efficace pour le contrôle à court terme des animaux et le pâturage en rotation.

Le clôturage électrique est...
sécuritaire : les animaux se souviennent du choc court et vif, mais sécuritaire, et développent du respect pour la clôture.
facile à installer : la construction d’une clôture électrique prend la moitié du temps, comparativement aux systèmes de clôtures traditionnels.
durable : une clôture non électrique connait une usure constante sous la pression du bétail. Parce que les animaux apprennent à éviter une clôture électrique, votre clôture durera plus longtemps et restera en bon état.
économique : les clôtures électriques coûtent moins que 50 % des clôtures non électriques traditionnelles.
Comment fonctionne une clôture électrique?
Le courant électrique (ampères) ne circule que lorsque le circuit entre la borne positive et négative est complété.

Dans ce diagramme, le courant ne peut pas circuler de la borne positive à la borne négative, parce que le commutateur est ouvert.

Dans le deuxième diagramme, le commutateur est fermé, permettant au courant de circuler de la borne positive, par le biais de l’ampoule (allumant l’ampoule) à la borne négative.


Un circuit de clôture électrique se produit à plus grande échelle. La borne électrifiante de la clôture (positive) est branchée au fils isolateurs de la clôture, et la borne de terre électrifiante (négative) est branchée aux piquets en métal galvanisé enfoncés dans le sol.

Le même « circuit complété » (deuxième diagramme ci-dessus) est nécessaire avant que l’animal ne reçoive un choc. Un animal debout sur le sol qui touche les fils électrifiés (indiqué à droite) complètera le circuit, tout comme l’interrupteur fermé du deuxième diagramme ci-dessus.

Par exemple, un oiseau sur le fil ne recevra pas un choc (indiqué à gauche). Il ne touche pas le sol; le circuit n’est donc pas complété. Une personne portant une chaussure isolée ne recevra qu’un petit choc, parce que tout le courant ne peut pas traverser les semelles isolées.

Le sol sec, sableux ou en pierre ponce est un pauvre conducteur du courant électrique; c’est donc une bonne idée d’ajouter un fil de terre (négatif) dans la clôture. L’animal doit toucher à la fois un fil sous tension et un fil de terre pour ressentir un choc efficace.


Choisir l’électrificateur approprié (chargeur de la clôture)
Lorsque vous avez décidé du type de clôture électrique que vous voulez sur votre propriété, il vous faudra un électrificateur, aussi nommé chargeur de clôture, pour l’alimenter. La taille appropriée de l’électrificateur pour votre propriété est déterminée par le type d’animal à clôturer, la distance de clôture à alimenter et le nombre de fils de la clôture.

Il existe deux types d’électrificateurs :

Alimenté par réseau : ce sont des unités électrifiantes qui sont branchées dans un réseau électrique.
Alimenté par batterie ou solaire : ce sont des unités électrifiantes qui peuvent rester dans votre enclos et qui nécessitent une batterie pour fonctionner. Deux batteries peuvent être alternées sur une base régulière, ou un panneau solaire peut être un moyen efficace de charger continuellement la batterie.
Les étapes pour une bonne mise à la terre
La mise à la terre est probablement la composante la plus négligée de plusieurs systèmes de clôturage. Nous recommandons, au minimum, trois tiges de mise à la terre, à une profondeur de 6 pi et espacées de 10 pi. Ne fixez jamais de cuivre à l’acier. L’électrolyse peut se produire et entraîner la corrosion, qui affaiblit la puissance de choc. Utilisez du fil et des tiges de mise à la terre galvanisés pour éviter ce problème.

Tenez compte du fait que la plupart des électrificateurs utilisent des bornes en acier galvanisé ou inoxydable, non du cuivre. Pensez à votre système de mise à la terre comme une antenne qui récolte l’électricité afin de livrer le choc à l’animal. Les récepteurs satellites modernes peuvent recevoir plus de canaux de télévision que les antennes « oreilles de lapin » du passé. Un collier de serrage qui tient un morceau de fil en cuivre à un poteau en T rouillé est le lien le plus faible de plusieurs systèmes de clôtures électriques.