X
We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website. If you continue, you agree with our website terms.

Cinq facteurs clés pour maximiser un système de clôturage électrique

Consacrer 45 ans à l’industrie du clôturage n’est pas une carrière; c’est une passion. Pour Merle Mohr, les décennies passées à travailler au nom de Gallagher et à se concentrer sur ses produits fiables et de qualité qui lui ont appris certaines choses au sujet du clôturage électrique. Merle Mohr procure ci-dessous cinq facteurs clés pour maximiser votre système de clôturage électrique :

“Ajouter de la flexibilité au fil tient compte de la faune sauvage curieuse sur votre propriété, en plus de changements imprévisibles de la météo.”
Sélectionner l’électrificateur approprié
Le choix de l’électrificateur approprié pour votre propriété individuelle et vos exigences en matière de clôturage électrique est la première étape vers un système réussi de clôture électrique. « Discutez de vos objectifs avec un représentant Gallagher afin d’assurer que vous aurez le montant approprié de joules pour maximiser la rentabilité et l’efficacité énergétique, » précise Mohr.

Être flexible avec le fil
Donnez un peu de flexibilité au fil et vous n’aurez pas à vous inquiéter, déclare Mohr. « Ce n’est pas du fil barbelé, donc la ligne n’a pas à être super tendue pour être efficace, » explique-t-il. « Ajouter de la flexibilité au fil tient compte de la faune sauvage curieuse sur votre propriété, en plus de changements imprévisibles de la météo. Vous pouvez toujours y retourner et serrer la ligne lors des mois secs de l’été, au besoin. »

Utiliser de bons isolateurs
Lors de la construction d’un nouveau système de clôture, certains consommateurs fixent le fil haute résistance par agrafes directement à la clôture, qui, selon Mohr, fonctionne bien si le poteau est sec et le demeurera.

« Malheureusement, la plupart des climats offrent des degrés variés d’humidité, que ce soit la pluie ou la neige et, souvent, les deux, » indique Mohr. « Sélectionnez et utilisez un isolateur approprié de bonne qualité et vous éviterez les court-circuitages lors des tempêtes d’hiver et protégerez votre système total de clôture. »

Surveiller l’espace entre les poteaux
La règle empirique de Mohr est de planifier environ 50 à 60 pieds d’espace, avec un étai entre chaque poteau.

« Moins ne serait peut-être pas suffisant, permettant à la faune sauvage de passer entre les lignes, » précise Mohr. « Non seulement c’est une stratégie de clôture plus efficace, c’est aussi une solution rentable puisque vous utilisez, et achetez, moins de poteaux. »

Développer un système approprié de mise à la terre
La plupart des gens ne réfléchissent pas beaucoup à leur système de mise à la terre, déclare Mohr. « Mais ils devraient. Environ 80 % de tous les problèmes électriques des clôtures sont causés par une mise à la terre inadéquate. Les poteaux de mise à la terre maximisent l’efficacité globale de votre système complet de clôture, » explique-t-il.

Mohr recommande au moins trois poteaux de mise à la terre, fabriqués en acier galvanisé.